Réaliser un pied de cuve ou starter

Brassin après brassin j’essai de nouvelles choses et perfectionne la qualité de mes bières. Naturellement je fais de erreurs.

J’ai deux choses à corriger :

  • la maîtrise de la densité : j’ai souvent une densité plus faible que prévue
  • éviter les faux goûts

Le premier point, je le corrige à force d’expérience.

Le second point est un problème lié aux levures. J’ai premièrement rajouté un contrôle de température durant la fermentation. Malgré cela, j’ai toujours des corrections à effectuer. Cela peux venir d’un manque de levure. C’est pour cela (entre autre) que j’ai choisi de faire un pied de cuve afin d’avoir le nombre adapté de levure.

Pour réaliser un starter, il faut :

  • Un agitateur magnétique (optionnel)
  • Un récipient de type erlenmeyer
  • Du papier aluminium
  • De l’extrait de malt en poudre
  • De la levure

Si la levure est sèche, alors il faut d’abord la réhydrater.

  1. Faites bouillir la bonne quantité d’eau avec l’extrait de malt durant 15 minutes
  2. Désinfectez l’erlenmeyer et le barreau magnétique
  3. Versez le contenu du moût bouillant dans l’erlenmeyer
  4. Placez le barreau magnétique dans l’erlenmeyer (si vous utilisez un agitateur magnétique)
  5. Fermez-le avec du papier aluminium désinfecté
  6. Placez-le dans un évier rempli d’eau afin de faire baisser la température
  7. Dès que la température du moût est entre 20 et 25°C, verser la levure
  8. Placez l’erlenmeyer sur l’agitateur magnétique et allumez-le de façon à ce qu’un vortex se forme
  9. Si vous n’avez pas d’agitateur magnétique, mélangez le contenu manuellement en secouant l’erlenmeyer et recommencez l’opération plusieurs fois durant la fermentation
  10. Laissez fermenter un ou deux jours
  11. La veille du brassage placer le tout au réfrigérateur
  12. Videz une grande partie du liquide
  13. Mélangez le reste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *