Comment calculer le taux d’alcool de mes bières ?

Faire sa bière c’est bien ! Savoir le taux d’alcool c’est mieux. Mais comment faire pour calculer le taux d’alcool ?

Le taux d’alcool dépend du taux de sucre fermentescible qu’elle contient. Pour ceux qui ne le sauraient pas, le brassage permet d’extraire du malt du sucre (vous avez dû vous en rendre compte en goûtant le liquide après brassage). Il existe plusieurs sucres. Certains ne seront pas « mangés » par les levures quand d’autres seront transformés en alcool.

Comme on ne peut pas (en tout cas, cela n’est pas à notre porté) mesurer les deux taux de sucre on mesure la différence de densité entre le début de fermentation et avant la mise en bouteilles. La perte de densité est dû à la transformation du sucre en co2 et en alcool.

Avec un densimètre

Le densimètre permet de calculer la densité d’un liquide. Il faudra vous munir d’une éprouvette. Remplissez de votre moût, puis mettez votre densimètre. La lecture se fait avec de niveau du liquide.

Lecture de la densité de la bière (11 dans le cas présent)

Attention, le densimètre ne doit toucher ni le fond, ni la paroi de l’éprouvette. Si le densimètre n’arrive pas à flotter, c’est que votre éprouvette est trop petite.

Il existe plusieurs échelles de mesure. On en retrouve principalement deux sur le densimètre :

  • la densité (que l’on notera SG) et qui n’a pas d’unité (1 kg/litre et la référence de l’eau ou 1000g/litre)
  • la degré plato (°P)
Densimètre avec une échelle en degrés plato de 0 à 20.

Il est aussi possible de rencontrer comme échelle, le degré d’alcool ou le degré Brix. Le degré d’alcool ne peut fonctionner que sur un mélange pure d’alcool et d’eau. Il faudra donc procéder à la conversion en SG ou °P.

Densimètre en °P à gauche et en SG à droite.

Attention de bien vérifier la longueur du dencimètre. Celui de gauche requiert une éprouvette de 100ml alors que celui de gauche a besoin d’une éprouvette de 250ml. La bière mesurée devant être jetée, il est préférable d’avoir un densimètre le plus petit possible.

La mesure avec le densimètre dépend de la température du liquide. Un liquide chaud n’aura pas la même densité qu’un liquide froid. Les densimètres sont en général étalonnés à 20°C. Mais la mesure de densité après ébullition (ou en cours) sera elle plus proche des 80°C.

Pour la mesure du taux d’alcool vous aurez donc besoin de 5 mesures :

  • la densité initiale
  • la densité finale
  • la température de la première mesure
  • la température de la seconde mesure
  • La quantité de sucre par litre rajoutée avant embouteillage

Avec un réfractomètre

Le densimètre à deux désavantages, il faut beaucoup de bière (0.2 litres au moins) et est sensible à la température. Le réfractomètre permet de corriger ces deux problèmes. En effet, une goutte suffit. Le temps de la mesure, cette dernière est déjà à la température de la pièce.

Le réfractomètre ne mesure pas la densité mais le taux de sucre. Certain réfractomètre ont une échelle de densité. Cette dernière n’est pas valable avec un moult fermenté. On préférera donc les degrés Brix qui mesure la fraction de saccharose dans un liquide

La mesure est simple après avoir calibré le réfractomètre avec de l’eau, sécher le prisme de Flint. Mettre une goutte de moult sur le prisme et fermer le couvercle. Pointer la prise vers la lumière et lire la mesure depuis l’objectif.

Conversions d’unité

Il est possible que vous n’ayez pas les mêmes unités que moi. Dans ce cas, vous pouvez utiliser les convertisseurs suivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *