Les cinq erreurs du brasseur amateur

Dans cette brève, je vous expose les 5 erreurs issu de ma propre expérience à ne pas commettre !

1. Manquer de patience

Après la mise en bouteille, il faut laisser la bière s’affiner. Après plusieurs brassin je peux le confirmer, les bières sont meilleurs avec le temps.

Avant de mettre en bouteille il faut être certain que la fermentation est bien terminée : plus de glou glou et pas d’évolution de densité. Si ce n’est pas le cas, alors il faut encore attendre. Sans cela vous risquez la casse (comprendre l’éclatement des bouteilles). Sur mon brassin de 40 litres, j’ai perdu environ 8 litres à cause d’une pression trop importante. Pour corriger le tir, j’ai dû procéder à un second embouteillage afin de faire échapper le gaz en trop forte pression.

2. Ne pas prendre soin des levures

Les levures peuvent donner un mauvais goût à votre bière. Il faut faire attention à tout les paramètres. La fermentation doit être faite à la bonne température et la mise en place d’un réfrigérateur à température contrôlée est vraiment important pour avoir un bon résultat. L’oxygénation du brassin est aussi très important. Enfin s’assurer d’avoir assez de levure est un paramètre déterminant (starter).

3. Appliquer la règle de trois aux houblons aromatiques

L’indice alpha ne concerne que les houblons mis en début d’ébullition. Il n’est pas nécessaire d’appliquer une règle de trois pour les autres houblons. Sinon vous risquez de vous retrouver avec une bière avec trop ou pas assez des arômes recherchés.

4. Brasser dans un endroit clôt

L’ébullition produit beaucoup de vapeur : elle doit être évacuée. Une hotte aspirante ménagère ne suffit pas. La hotte se remplira d’eau qui gouttera. Mais le pire cela sera le plafond : la vapeur va se condenser et des gouttelettes vont se former. Pour éviter cela, on oublie la hotte ! On ouvre une fenêtre et on place un ventilateur pour disperser la vapeur chaude.

5. Ne pas avoir peur des fuites

Lorsque les tuyaux sont de taille trop grande par rapport aux embouts ou que la pression est trop grande alors ils peuvent se décrocher et c’est la fuite (d’eau ou de bière). Il faut donc penser à bien serrer les colliers. Aussi il faut penser à bien fermer les robinets pour éviter les fuites.

Si vous avez un parquet, ou tout autre sol ne supportant pas les liquides, pensez à bien protéger les sols avec un grand tapis ne craignant pas les tâches. Dans tout les cas munissez vous du matériels pour nettoyer sol et meubles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *